• En route vers le classement au Patrimoine mondial
    La ministre de la Culture Audrey Azoulay vient d' annoncer, dans une lettre datée du 7 avril, l'inscription de la Cité de Carcassonne et des citadelles du vertige d'Aguilar, Lastours, Montségur, Peyrepertuse, Puylaurens, Queribus et Termes sur la Liste indicative française du patrimoine mondial. Cette liste répertorie les sites qui peuvent être présentés par la France pour obtenir le label de l'Unesco,
    Ceci étant une étape obligée avant une éventuelle inscription au Patrimoine mondial. 

    Pour déposer une candidature à la Liste du Patrimoine Mondial, il faut démontrer que le site détient ce que l'UNESCO appelle la 'Valeur Universelle Exceptionnelle''.Le conseil départemental a fait appel pour cela en 2013 à un comité scientifique, composé de treize spécialistes chargés de définir la VUE du territoire et de ses monuments.La cité de Carcassonne et ses châteaux sentinelles de montagne ont été retenus sur la base d'un ensemble cohérent , constituant un 'bien en série' et pouvant être inscrits sur la liste indicative française du patrimoine mondial.

    Parmi les trente-neuf sites inscrits sur cette liste, l'Etat peut, au moment qui lui semble opportun, en proposer deux: un site naturel et un site patrimonial. L'UNESCO diligentera alors une inspection des sites proposés, avant de décider de leur inscription ou non sur la Liste du Patrimoine Mondial.

    Soutenez la candidature de nos châteaux sur le site du département de l'Aude 
    http://citadellesduvertige.aude.fr/?page_id=531


    votre commentaire
  • Ce dimanche 17 juillet, s’est déroulée à l’initiative de l’association des Amis d’Aguilar, une visite guidée du château d’Aguilar, premier rendez vous de la saison estivale proposé par l’association à tous les curieux et amoureux du patrimoine communal.

    Thomas CHARPENTIER, archéologue de formation et spécialiste d’histoire médiévale assurait cette visite.
    Visite commentée Aguilar 17 Juillet 2016

    Aguilar n’est pas un château cathare mais un château en pays cathare’ : c’est par cette démystification préalable que Thomas Charpentier a titillé l’intérêt de son auditoire.
     
    Castrum : oui avec son enceinte polygonale datant du début du XII siècle , puis citadelle royale au XIII siècle avec ses 6 tours semi-ouvertes que l’on connaît aujourd’hui, Aguilar a servi avec ses 4 frères : Puylaurens, Quéribus, Termes  et Peyrepertuse, de ‘ligne Maginot’ du royaume de France face au royaume d’Aragon. 

    Mais le château des aigles, si l’on admet pour Aguilar cette étymologie, n’aurait par contre jamais abrité de communautés cathares.
    Des liens certes existent, et le plus évident est celui d’avoir eu comme  propriétaire emblématique Olivier  de Termes : 
    un temps chevalier Faidit, car adversaire de la croisade contre les albigeois puis retourné en grâce auprès du roi de France par ses hauts faits d’armes  en terre de Palestine et aux iles baléares.
     
    Prolongation naturelle de cette visite guidée du château,  rendez vous est pris pour la journée médiévale organisée par la municipalité de Tuchan le mercredi 20 juillet


    (*) Article paru le 24/07/2016 dans l'indépendant du midi


    votre commentaire
  • Retour vers le passé à Aguilar

    Ce mercredi 5 août, Le château d’Aguilar prêtait une fois de plus son écrin royal à cette troisième journée médiévale organisée cet été à Tuchan.

    Plusieurs ateliers et animations interactives dont celui de la frappe de monnaie et celui du maniement d’arme étaient ainsi proposés aux visiteurs dans les lices du château et dans l’enceinte de la demeure seigneuriale.

    Guisarme, hallebarde et autre armes d’hast  avaient livré tous leurs secrets d’utilisation à la fin de cette chaude journée.
    Jeux médiévaux,  tir à l’arc ont enchanté quant à eux les plus jeunes et remplacé pour un temps Play station et autres consoles.
    En parallèle, des visites guidées du château complétaient cette fresque médiévale. Le guide conférencier a su conquérir pacifiquement son assistance en lui apportant les clefs de lecture de cette époque.

    Sans nul doute, Olivier de Termes possesseur emblématique d’Aguilar en son temps, ne se serait pas senti dépaysé dans son château en cette année de grâce 2015.
     Un dernier plongeon au moyen âge est programmé cette saison  le mercredi 19 août.

     (*) Article paru le 10/08/2015 dans l'indépendant du midi


    votre commentaire
  • Une cinquantaine de personnes avaient  répondu ce jeudi 30 Juillet à l’invitation faite par l’association des Amis d’Aguilar pour une visite guidée du château , deuxième  rendez vous de la saison estivale proposé par l’association à tous les curieux et amoureux du patrimoine communal.

    Cette animation avait étLe château d'Aguilar se découvreé confiée à Thomas CHARPENTIER, archéologue de formation et spécialiste d’histoire médiévale.

    L’auditoire est resté très attentif aux différentes thématiques développées par Thomas que ce soit sur l’évolution architecturale des lieux  et la position stratégique d’Aguilar : ligne Maginot du royaume de France face au royaume d’Aragon ,que sur la vie dans une garnison royale au XIII siècle ou sur l’influence du catharisme dans notre région.

    A la question  pertinente d’un participant: ‘que peut on espérer encore apprendre sur Aguilar  que nous ne sachions  déjà ?’ Thomas de répondre : ‘Nous arrivons aujourd’hui aux limites de l’exploitation des différentes sources bibliographiques; la connaissance viendra maintenant  du terrain et d’un programme systématique de fouilles’.Objectif mobilisateur d’énergie mais aussi de subventions.

    Tout comme sera  longue et exigeante la demande à candidature du site au rang de patrimoine mondial de l’Unesco, candidature faite avec 6 autres châteaux  ‘frontières capétiennes ‘ de la région

    (*) Article paru le 05/082015 dans l'indépendant du midi


    votre commentaire
  • Samedi 26 Septembre: Sortie découverte d'Albi, sa cité épiscopale, patrimoine mondial de l'UNESCO.Places limitées 40€/pers


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique